En 1857, Averardo Visconti ouvre son atelier de gantier à Paris, dans le Faubourg Saint-Honoré. On y travaille les peaux des plus belles qualité, selon les techniques florentines perfectionnées sous les Medici. Les peaux étant purgées dans des bains de senteurs, les gantiers ont depuis longtemps ajouté une flèche odorante à leur arc et son ainsi devenus gantiers-parfumeurs.

C’est ainsi que la famille Visconti, installée depuis 1900 à Grasse, a acquis un savoir-faire inégalable. Leurs parfums offrent de hautes concentrations en produits naturels d’exception, révèlent des symphonies de roses, de narcisses, d’épices et de bois précieux.