Les parfums Teo Cabanel voient le jour en 1893 à Boufarik, en Algérie. Ce médecin et chimiste français met au point des fragrances qui honoreront la haute parfumerie française, au point de séduire la Duchesse de Windsor.

Caroline Ilacqua hérite de la maison Cabanel en 2003, exhume des trésors parfumés parmi 150 recettes anciennes, et leur insuffle un nouveau souffle avec la collaboration du nez Jean-François Latty. Le fil conducteur entre 1893 et nos jours : l’excellence.